jumbocar quadri sans slog blanc-bleu

Le Planteur Antillais

Accueil
Gastronomie
Randonnées & Cascades
Plages
Activités & Découvertes
Informations pratiques

Tout comme les accras, le planteur est une spécialité de la Martinique. Découvrez la recette du planteur antillais, un cocktail à base de rhum, de jus de fruits exotiques et d’épices à déguster avec modération en Martinique.

Qui a créé le punch ? 

Qui a créé le punch  

Le punch est apparu vers 1700 et serait crée par la Royal Navy (armée militaire britannique). A cette époque, le punch comme on le connaît n’avait pas le même goût ! Il était composé de “Tafia”, une sorte d’alcool non raffiné tiré de la mélasse que les marins anglais, pirates et corsaires mélangeaient avec du sucre. 

Pourquoi Planteur ? 

 le planteur aux Antilles

Aux Antilles, on distingue le planteur du Punch (rhum-sucre-citron). Mais, son appellation serait originaire de l’Inde. Oui, on a l’impression que cet alcool a beaucoup voyagé entre le Royaume-Unis, l'Inde et les Caraïbes. 

Si ce cocktail a été inventé par la Royal Navy, son nom et la recette originale viendrait de l’Inde. 

Effectivement, en Hindi, le mot “Panch” signifie “cinq” et fait référence aux 5 ingrédients qui composaient cette boisson. A savoir sucre, tafia, cannelle, jus de fruits et une infusion de thé. 

Grâce aux colonies britanniques, le punch s’est rapidement diffusé aux Antilles dans la Caraïbe. Les martiniquais et Guadeloupéens l’appellaient “Punch” par rapport aux propriétaires de plantations de canne à sucre qui consommaient beaucoup ce rhum. 

Quelques années plus tard, le planteur antillais s’est exporté en Angleterre, puis dans le nord de l’Europe et en France et était devenu un des cocktails très prisé par l’aristocratie. En France, le cocktail Rhum planteur est appelé “Punch”.

La recette de cette boisson incontournable des Antilles, a même été publiée pour la première fois dans le New York Times, le 8 août 1908.

 Quelle est la différence entre le punch et le planteur ?

différence entre le punch et le planteur

La différence entre ces 2 cocktails se fait tout d’abord par la quantité de rhum. En effet pour ceux qui aiment leur cocktail avec le goût d’un alcool très fort, le ti-punch est idéal puisque le rhum est servi certes en petite quantité, mais seulement avec du sucre et du citron.

Alors que le rhum planteur est un cocktail plus doux, dont le goût du rhum est amorti par du jus de fruits exotique (orange, ananas, goyaves, passion, mangues, multi-fruits..) et est à macérer dans des épices de la Caraïbes comme la vanille, cannelle, muscade. 

Quel rhum pour faire un planteur ? 

rhum pour faire un planteur

Il y a une multitude façon de faire le planteur et cela dépend des gouts de chacun. 

  • Le rhum blanc

Pour une recette classique du planteur des Antilles. On vous recommande d’utiliser du rhum blanc. Pourquoi ? Tout simplement parce que le rhum blanc comme Neisson ou Clément tiennent un minimum de 55° d’alcool. Mais aussi, car le rhum blanc est plus léger que le rhum Ambré et il permet aux différentes saveurs exotiques d’apporter des notes plus douces au cocktail : comme à l’ananas, l’orange, la passion, le coco, la mangue et les épices comme la traditionnelle cannelle, la vanille ou encore la muscade. 

  • Le rhum ambré

Vous ne le savez sûrement pas, mais pour les plus atypiques, le planteur peut se faire avec du rhum ambré. Il existe de nombreuses recettes aux Antilles pour réaliser cette boisson à base de rhum et l’une des plus originale reste avec du rhum ambré. Cette recette du cocktail typique des martiniquais va apporter des notes plus boisées dans votre verre. En effet, le rhum Ambré apporte plus de caractère au planteur et s’accorde à merveille avec des jus de fruits et il s’associe encore mieux avec des gousses de vanille. 

Jus de fruits exotiques à la mangue, la passion, la vanille, l’orange ou aux fruits de la passion faites vous plaisir en oubliant pas l’essentiel : Macérer des épices comme la vanille, la muscade et la cannelle. 

Recette planteur Antillais pour 30 personnes

recette planteur antillais- jumbo car martinique

A la Martinique, le cocktail le plus populaire est sans aucun doute le planteur. Le vrai planteur antillais, le traditionnel, a une recette bien précise que voici.

Pour environ 5 litres de planteur :

  • Mélangez dans un saladier ou une bouteille un litre de jus d'orange, un litre de jus de goyave, un litre de rhum blanc agricole, un demi litre de rhum vieux agricole. Ajoutez un demi litre de sirop de canne, trois bâtons de cannelle, trois citrons verts et saupoudrez de muscade. 

  • Ensuite, on extrait le jus, la pulpe et quelques zestes de citron. Certains y ajoutent également du jus d'ananas, du jus de fruit de la passion, du jus de mangue ou encore du sirop de grenadin pour un planteur riche en saveurs. Mais le citron vert reste un classique!

  • Enfin, pour que le planteur soit plein d'arômes, il est conseillé de le préparer à l'avance (au minimum la veille pour le lendemain). Servez ce cocktail très frais Vous pouvez rajouter une déco avec du citron sur le bord de votre verre puis ajouter du sirop de canne ou un sirop comme la grenadine tout autour et saupoudrer de sucre. Vos invités vont adorer !

Infos pratiques :

Le planteur antillais se trouve sur le menu de presque tous les restaurants de la Martinique. Chaque martiniquais ou bar man à ses recettes pour préparer ces cocktails. Vous n'aurez donc pas de mal à en trouver durant votre séjour à condition d’avoir plus de 18 ans. Que vous ayez loué une voiture ou non, pensez toujours à prévoir un "Sam" c’est-à-dire un conducteur qui ne boit pas (surtout que le rhum est un alcool fort). Car l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et interdite au volant. 

Page précédente

Nos derniers articles

Blanc manger coco

Gastronomie : Blanc manger coco

cascade couleuvre martinique

Cascade Couleuvre