Mon âge26 /+

TOP 16 des activités à faire en Martinique

Ah la Martinique : cette belle île des Antilles avec ses plages paradisiaques, sa forêt tropicale, et ses volcans... Vous voulez du beau ? Vous en aurez. Vous voulez du sport ? Il y a ce qu’il faut. Vous voulez vous reposer ? Vous reviendrez requinqués. Petit tour des activités immanquables de l’île aux Fleurs.

1. Farniente à la Plage des Salines

grande-anse-salines-sainte-anne-martinique

Credit : gerald_b972

Ceux qui préfèrent les grandes étendues de sable blanc et fin, direction Sainte-Anne, tout au sud de la Martinique. La Plage des Salines est la plage la plus connue de Martinique qu’il faut voir absolument. Sortie tout droit d’une carte postale, le lieu est idéal pour prendre des photos à en faire jalouser tous vos proches restés en métropole. 

La mer y est plutôt calme ce qui attire beaucoup les familles. Il est tout à fait possible d’y passer toute la journée, vous ne pouvez pas vous ennuyer. Baignade, jeux de plages, snorkelling et même restaurants : tout y est !

Et si vous avez besoin de vous dégourdir les jambes, la plage est le point de départ de la jolie randonnée de la Savane des Pétrifications dont on vous parle… maintenant !

La Plage des Salines n’est bien entendu la seule et unique plage paradisiaque au sable fin et blanc en Martinique. Il en existe grand nombre d’autres, toutes plus belles les unes que les autres : 

  • Plage du Diamant : Face au rocher du Diamant, à l’Ouest de Sainte-Anne c’est la plage emblématique de la Martinique
  • Grande Anse d’Arlet aux Anses d’Arlets. Une superbe plage très animée les week-ends et très appréciée des locaux, à juste titre.
  • Cap Macré : Direction le Marin. Cap Macré (ou Anse Baleine) est peu fréquentée car difficile d’accès, mais avec une bonne voiture, et de la bonne volonté, vous serez charmé par cette plage sauvage et préservée.
  • Anse Grosse Roche dans la commune du Vauclin : Une autre plage déserte à la Robinson Crusoé. Nous, on adore !
  • Plage de Tartane dans la Baie du Trésor : C’est la plage incontournable quand vous faites la randonnée de la Presqu’île de la Caravelle. On vous en parle plus bas.
  • Anse Azérot à Sainte Marie (entre le Marigot et la Trinité). Le sable y est doré et les martiniquais aiment s’y retrouver en famille le week-ends à l’ombre des cocotiers. Si vous y allez, vous comprendrez pourquoi.

2. Anse Couleuvre

Toujours sur le thème des plages (après tout, on est en Martinique), cette fois ci, celles de sable noir. Nous avons un coup de coeur pour Anse Couleuvre. Cette jolie plage sauvage se trouve au nord du Prêcheur. L’accès est moins évident que pour sa voisine l’Anse Céron, elle est donc moins fréquentée. La route qui traverse la forêt tropicale n’est pas en excellent état. Pour plus de confort, mieux vaut louer un véhicule surélevé de type SUV. 

Garez vous sur le parking de la plage puis marchez 10 minutes à travers la forêt avant d’arriver sur cette jolie plage en arc de cercle faite de sable noir. Elle abrite une mer turquoise avec vue sur l’îlet la Perle au loin. Un véritable coin de Paradis dont la réputation commence à bien se faire connaître. Il peut y avoir plus de monde le week-end, privilégiez les jours de semaine pour vous y rendre, vous serez plus tranquille. Surtout, n’oubliez pas vos masques et tubas, le ballet des centaines de poissons multicolores vaut le détour.

Bien que l’Anse Couleuvre soit notre plage favorite de Sable Noir, il en existe de nombreuses autres que vous pouvez aller découvrir :

  • Anse Céron : Juste au Sud de l’Anse Couleuvre, elle est plus facile d’accès mais toute aussi belle.
  • Anse Carbet : C’est la plage du bourg du Carbet au Nord de la Martinique. Depuis la plage, vous pouvez voir la Montagne Pelée qui vous appelle à la gravir.
  • Anse Noire : Celle-ci dénote… Elle est située aux Anses d’Arlets, près de la jolie plage Dufour et se trouve être la seule plage de sable noir du Sud de la Martinique. Très sauvage, vous en tomberez amoureux, c’est certain.

3. Gravir la Montagne Pelée

randonnee-ascension-montagne-pelee-martinique

Credit : Eléna Arnoux

La Montagne Pelée est le volcan situé au Nord de la Martinique connu notamment pour son éruption catastrophique de 1902 qui a rasé la ville de Saint-Pierre. Avec ses 1.397m d’altitude, il est le point culminant de l’île et une randonnée incontournable à mettre dans la To Do List de vos vacances.

Pour atteindre le sommet, plusieurs sentiers existent. Le plus connu et le plus fréquenté part du parking de l’Aileron. De là, vous aurez 5km à parcourir sur 600 mètres de dénivelé. Comptez 4h30 de marche pour faire l’aller-retour. 

Notre Conseil : Partez très tôt le matin pour avoir plus de chance d’avoir une vue dégagée au sommet. Le spectacle est éblouissant avec une vue panoramique sur la Martinique et ses îlets.

4. Visiter Saint Pierre

Idéalement, si vous êtes allé suffisamment tôt à la Montagne Pelée, vous pouvez sur le retour, visiter Saint-Pierre. Arrêtez-vous notamment au Mémorial de la Catastrophe de 1902 au Musée Frank A. Perret. Vous y verrez les archives de cette ville construite au XVIIème siècle et rasée le 8 mai 1902 en à peine une minute, faisant près de 30 000 victimes.

Faites aussi un tour au Centre de Découverte des Sciences de la Terre qui simplifie la science pour la rendre accessible à tous. Vous y apprendrez non seulement comment fonctionnent et d’où viennent les éruptions volcaniques mais aussi l’origine des séismes et des cyclones. 

D’autres monuments de la ville valent le détour. C’est le cas de l’ancienne église du fort ou encore l’Habitation Levassor.

5. Suivre la Route de la Trace

Suivre une Route ? Incontournable ? Oui, mais pas n’importe quelle route. S’il y a bien une route à emprunter en Martinique c’est bien la superbe Route de la Trace. Elle a été créée par les Jésuites au 18ème siècle pour contourner les Pitons du Carbet et traverse la forêt tropicale sur environ 40 kilomètres. Vous allez évoluer au sein d’une végétation luxuriante, des 50 nuances de verts offertes par des fougères arborescentes, balisiers, bambous, lianes et autres gigantesques arbres aux larges feuilles. 

Le grand intérêt de cette route réside dans les trésors qu’elle dessert comme la Basilique du Sacré Coeur, le Jardin de Balata, la cascade de Ravine Baron ainsi que la source d'eau chaude d’Absalon, la Rivière Blanche du point de l’Alma, la cascade du Saut du Gendarme (on vous en parle plus bas), le domaine d’Emeraude et bien d’autres petites merveilles que vous aurez plaisir à découvrir tout le long de votre traversée.

6. Découvrir le Jardin de Balata

jardin-balata-route-trace-martinique

Vous êtes aux Antilles, sous les tropiques et il ne vous faudra pas longtemps pour remarquer que la nature y est très riche et très dense. Le Jardin de Balata, vous présente sur 3 hectares plus de 3000 espèces de plantes et arbres tropicaux que vous pouvez trouver sur l’île aux Fleurs. Fromagers, hibiscus, roses de porcelaines et autres merveilles de la nature se trouvent dans ce jardin Botanique à seulement 10km au nord de Fort-de-France.

Pour ceux qui aiment sortir des sentiers battus, une partie de la promenade se passe dans les airs, à 15m du sol sur des ponts suspendus. La nature sous un autre angle, on adore ! De là-haut vous pourrez voir la baie de Fort-de-France et les Pitons du Carbet.

7. Prendre un bain dans la Baignoire de Joséphine

vue-baignoire-josephine-francois

Credit : Evan Gumbs

A l’est de la Martinique se trouvent les baies du François et du Robert réputées pour leurs jolis îlets. De nombreuses sociétés vous proposent d’aller les découvrir en bateau et surtout d’aller faire un tour dans la fameuse Baignoire de Joséphine. Quesaco ? Il s’agit d’un haut fond blanc, c’est à dire un banc de sable qui réduit la profondeur de la mer, et qui relie les îlets Oscar et Thierry. La légende dit que l’impératrice Joséphine aimait s’y rendre pour se reposer, d’où ce nom… Peu probable étant donné qu’elle habitait aux Trois-Îlets, à 25km de là.

La Baignoire est protégée par une barrière de corail. Il n’y a donc pas de courant, et les locaux comme les touristes aiment s’y prélasser quelques heures. Les sociétés qui vous y mènent vous proposent le fameux et incontournable “baptême du rhum”. Imaginez-vous, l’eau translucide de l’océan jusqu’à la taille, un verre de planteur dans une main, des accras dans l’autre pendant que d’autres changent de métro à Paris... Bienvenue au Paradis !

8. Faire le tour de la Presqu’île de la Caravelle

baie-du-tresor-presqu-ile-caravelle

Credit : Guy-Jean Belrose

Au Nord de la Baie du François se trouve la jolie Presqu’île de la Caravelle. Évidemment, une Trace (sentier de randonnée) en fait le tour et nous vous conseillons vivement de la suivre, vous ne serez pas déçus.

Il existe en fait 2 sentiers pour faire le Tour de la Presqu’île. Le Grand Sentier fait 7km, prévoyez 3h30 en comptant les pauses pour faire le tour. Un autre sentier plus court existe, à privilégier si vous avez de jeunes enfants. Il est plus facile et surtout plus ombragé que la grande boucle. 

Peu importe le sentier choisi, arrêtez-vous au joli Château Dubuc sur le chemin puis terminez votre balade sur la plage de la Baie Du Trésor. Inutile de la décrire, tout est dans le nom.

9. Découvrir la Savane des Pétrifications

Le décor de la Savane des Pétrifications nous étonnera toujours… Vous quittez les cocotiers, la verdure et le sable chaud pour arriver sur des falaises désertiques, parsemées de quelques cactus. Oui des cactus ! Heureusement la vue sur l’Océan vous rappelle rapidement où vous êtes. Cependant ce paysage très aride surprend et est unique en Martinique.

Le sentier proposé est en fait un tronçon d’environ 5km de la Trace des Caps, qui en fait 30. Tout au long de cette marche, vous pourrez profiter de superbes points de vue sur les falaises qui tombent à pic dans l’Océan. Vous arriverez ensuite à l’Anse Trabaud où vous voudrez prendre un bon bain mérité avant de faire le retour.

10. Les Anses d’Arlet

Quand vous arrivez dans le bourg de pêcheur des Anses d’Arlet, rendez-vous devant l’église et avancez au bout du ponton qui lui fait face. Retournez-vous et vous ne pourrez pas vous empêcher de prendre LA photo qui fait le renom de ce village… La voici :

eglise-anses-arlet-martinique

Maintenant que vous y êtes, voici les quelques activités à ne pas manquer :

  • Visiter le bourg de ce village de pêcheur, typiquement créole, petit mais charmant. Une entrez dans la jolie petite église qui mérite un coup d’oeil.
  • Faire la tournée des plages, dont celle de l’Anse Noire, seule plage de sable noir au Sud de la Martinique.
  • Prendre un bain dans la Source Chaude de Dlo Ferré à 15 minutes à pieds de Petite Anse d’Arlets. Il n’y a de la place que pour deux personnes et peut y avoir la queue. Allez-y tôt le matin, la vue est splendide !
  • Se rassasier dans un des nombreux restaurants du bourg. Soyez certains que les poissons que vous mangerez sont frais du matin et pêchés à quelques centaines de mètres de là.

11. Le Rocher du Diamant

rocher-diamant-morne-larcher-martinique

Credit : @Estellepetit78

Le Diamant est probablement un des lieux les plus emblématiques de la Martinique. Qui ne connaît pas cette photographie prise depuis la plage de sable fin avec ce gros rocher au large ? Il est même possible de s’en approcher en bateau. Soit vous en louez un, soit des sociétés privées vous y emmènent. Il n’est pas autorisé de poser le pied dessus dans un soucis de préservation de l’avifaune qui s’y réfugie. En revanche, si vous êtes plongeur, les fonds marins autour du Rocher du Diamant sont très riches avec entre autres la possibilité de voir des barracudas et tortues vertes. Cette plongée est plutôt réservée aux plongeurs aguerris, les courants peuvent être assez forts autour du rocher.

Si vous préférez garder les pieds sur terre, la randonnée du Morne Larcher est très agréable. 3km pour atteindre ce volcan éteint qui culmine à 478m. Vous le connaissez peut-être par son surnom : la Femme couchée. Il n’est pas possible d’atteindre le sommet à cause de la végétation, mais vous pouvez quand même monter jusqu’à 400m et vous aurez déjà une superbe vue plongeante sur la baie du Diamant et son beau rocher.

12. Cascade Le Saut Du Gendarme

saut-gendarme-cascade-martinique

Credit : _dreams.catchers

Pour accéder au Saut du Gendarme, direction Fond Saint Denis par la route de Deux Choux, une route sinueuse et raide. Là aussi, il vaut mieux louer une voiture avec une motorisation puissante pour être certain d’arriver en haut des nombreux mornes. Cela étant dit, une fois sur le parking, le sentier qui mène à la cascade est plutôt facile et bien balisé. Seules quelques minutes de marche sont nécessaires avant d’arriver au pied de cette jolie chute de 10 mètres de haut.

Elle est belle, très belle, perdue au milieu de cette forêt tropicale faites de lianes et de grands arbres d’un vert intense. Le bassin qui accueille la chute d’eau est autorisée à la baignade, bien entendu ! Soyez prévenu : l’eau est fraîche. Dites vous que c’est bon pour la circulation sanguine. 

Notre conseil : Prévoyez un pique nique, quelques carbets sont installés avec des tables de pour passer un bon moment à la Cascade du Saut du Gendarme.

13. Visiter l’Habitation Clément

habitation-clement-activite-immanquable-martinique

Credti : cedric_puravida

Retour à Saint François et plus précisément au domaine de l’Acajou où se trouve l’Habitation Clément. En plus d’être une distillerie de Renom en Martinique, cette ancienne habitation sucrière du XVIIIème siècle abrite la Fondation Clément. Il s’agit d’un musée qui met en avant l’art contemporain antillais. Lors de votre visite du domaine vous pourrez bien entendu le visiter mais n’oubliez pas non plus d’aller voir :

  • L’ancienne distillerie qui est aujourd’hui un centre d’interprétation du rhum. C’est ici que vous comprendrez tout le processus de la fabrication du rhum avec des mises en scènes très ludiques.
  • Les jardins de l’Habitation Clément et ses 16 hectares de verdure. Vous n’avez qu’à suivre le parcours aménagé pour le public et découvrir les plus de 300 plantes tropicales.
  • La Maison Principale de l’habitation qui date du XIXème siècle et qui est classée monument historique depuis 1996.

14. Visiter la Distillerie JM

distillerie-jm-activite-immanquable-martinique

Credit : cedric_puravida

Restons dans le thème du rhum avec la Distillerie JM située à Macouba. Celle-ci est la plus ancienne de l’île. Comme la quasi totalité des distilleries, JM était au départ une sucrerie qui elle datait du XVIIeme siècle. 

En visitant les lieux, vous apprendrez tout le processus de fabrication du rhum depuis la découpe de la canne à sucre jusqu’à la transformation en rhum. Pour information, la récolte de la canne se fait de janvier à juin, c’est donc à cette période que vous pourrez suivre le plus d’étapes. La visite se termine toujours par une petite dégustation histoire de finir de vous convaincre. N’oubliez pas de repartir avec quelques bouteilles. Et rappelez-vous, soyez raisonnables si vous conduisez.

15. Zoo de Martinique

Au Nord de la Martinique, à Carbet, se trouvent les ruines de l’ancienne Habitation Latouche datant du 17ème siècle. Aujourd’hui, le Zoo de Martinique y a élu domicile. Il ne faut compter qu’1h30 pour faire le tour des lieux et voir les nombreux animaux sauvages qui viennent du monde entier : pumas, singes, jaguars et autres loriquets, racoons etc. Petits et grands seront fascinés par ce joli Zoo qui mérite le détour.

En évoluant dans le parc, vous verrez aussi les vestiges de l’ancienne maison principale datant de 1643 ainsi que les ruines des ateliers de manioc, de sucre et de rhum.

16. Restaurant Habitation Céron

restaurant-habitation-ceron-martinique

Credit : @chipo0214

Terminons sur une note gourmande. A la sortie du zoo, vous aurez bien un petit creux non ? Un restaurant dans les environs serait le bienvenu. ça tombe bien, non loin de là se trouve l’habitation Céron qui se visite, mais d’abord, à table ! Au sein du domaine se trouve donc le joli, et surtout excellent Restaurant de l’Habitation Céron. Il est réputé sur l’île pour ses écrevisses à la Plancha qui sont pêchées directement dans le bassin à côté. On ne peut pas faire plus direct et local.

En dehors de cela, le restaurant offre des plats antillais très savoureux à base de poissons ou de viande, tout fait maison dans un cadre exceptionnel. 

Bon à savoir : Si vous mangez sur place, le prix de la visite de l’habitation est compris dans le menu. Pas d’excuse pour ne pas faire le tour du propriétaire, qui vaut également le coup.

16 Incontournables c’était le minimum que nous pouvions vous présenter. Mais il y en a au moins 16 autres et bien plus encore. Les plages paradisiaques ne se comptent plus, les sentiers de randonnées se suivent mais ne se ressemblent pas, les cascades cachées sont toutes plus belles que les autres, et bien sûr les sports nautiques sont tous passionnants. Bref, un seul séjour en Martinique ne suffira pas pour tout vivre. Commencez par ça, et vous reviendrez faire le reste !