jumbocar quadri sans slog blanc-bleu

Le piment végétarien et le piment bondamanjak

Accueil
Gastronomie
Randonnées & Cascades
Plages
Activités & Découvertes
Informations pratiques

Le piment antillais en Martinique est un choix populaire pour ajouter de la saveur aux plats dans la cuisine aux Antilles. Non seulement le piment Antillais apporte de la chaleur avec sa touche piquante, mais il apporte aussi une merveilleuse douceur fumée qui se marie parfaitement avec les aliments. De nombreux chefs aux Antilles recommandent d'utiliser ce piment dans les recettes en raison de sa polyvalence unique.

Que vous prépariez des plats antillais ou autres, l'ajout d'un peu de piment martiniquais apporte une profondeur de saveur imbattable qui peut vraiment donner vie au plat et changer votre cuisine.

Découvrez la star des plats aux Antilles Françaises, avec Jumbo Car.

Qu’est-ce que le piment végétarien aux Antilles - Martinique ?

piment antillais - martinique

Qu'entends-t 'on par piment Antillais ? Le piment antillais est également nommé piment habanero et appartient à la famille Capsicum Chinense. Il s’agit de l'espèce considérée comme la plus piquante au monde (la molécule de capsaïcine, est à l’origine de ce goût très piquant)

Le piment antillais est plutôt rond et gonflé et généralement de couleur  jaune, orange, vert et rouge selon sa maturité. D'un goût très prononcé et parfumé, le piment antillais fait partie intégrante de la cuisine antillaise. Ce piment que l’on trouve facilement aux Antilles, rehausse le goût de nombreux plats délicieux, du court-bouillon de poisson à la soupe.

 La Martinique est la destination idéale pour les amoureux des plats épicés, car elle offre une grande variété de piments savoureux. L'une des variétés les plus populaires sur l'île est le piment bondamanjak. Il présente un bon goût piquant que l’on utilise pour parfumer les plats aux Antilles.

Ces piments des Antilles sont souvent utilisés pour parfumer des plats comme le colombo de porc, le blaff de poissons… et d’autres spécialités antillaises. Non seulement le piment donne du goût aux aliments, mais il ajoute aussi une belle couleur au plat. Visiter la Martinique et goûter ce piment antillais est une expérience culinaire à ne pas manquer et à rajouter dans votre cuisine !

Quels piments antillais trouver en Martinique ?

piment bondamanjak

Le piment végétarien a tout l’air d’un piment comme on en voit partout. Quand vous verrez des piments sur un marché en Martinique, demandez à la marchande de vous confirmer que ce n’est pas un piment fort (bondamanjak) mais plutôt un piment doux (piment végétarien). On a déjà tous douté face au produit mais vous pouvez leur faire confiance. 

Vous avez également le piment bondamanjak. Autrement dit en français “les fesses de Madame Jacques”. Il ferait référence aux mœurs concernant l’insatiabilité de Madame Jacques. C’est l'un des piments antillais les plus forts (10/10 sur l’échelle de scoville, qui mesure l’intensité des piments).

Comment reconnaître le piment antillais - Martinique ?

Ils sont verts, jaunes ou rouges et il existe plusieurs variétés de piment antillais :

  • Le plus connu et le plus facile à trouver : de forme allongée, il mesure en moyenne entre 4 et 7 centimètres.

  • Le moins fréquent : plus sucré que le premier, il est plutôt rond et de plus petite taille avec un diamètre en moyenne de 3 centimètres.

Finalement, c’est plutôt au goût que vous verrez la différence pour les piments antillais. Le tout est de bien choisir et de faire confiance aux marchands qui vous les vendent en Martinique ou aux Antilles. 

Où trouver du piment végétarien ou piment Bondamanjak  ?

Pour trouver du piment antillais en Martinique, rien de plus simple : montez dans votre voiture de location et allez faire le tour des marchés de la Martinique. Autre option, moins folklorique, tous les supermarchés de l’île en vendent aussi… mais c’est toujours mieux d’en prendre sur les marchés aux Antilles. 

Si vous n’êtes pas en Martinique et que vous cherchez à vous en procurer pour retrouver les saveurs de vos vacances aux Antilles, il est plus difficile d’en trouver. Les grandes surfaces n’en vendent presque jamais. Vous aurez plus de chance d’en avoir ou au moins d’en commander en vous rendant dans des épiceries antillaises. Attention, la denrée est rare, les prix ont donc tendance à s’envoler : jusqu’à 20€ le kilo.

Comment utiliser le piment végétarien ?

Dans la cuisine antillaise

plat antillais pimenté martinique

La cuisine antillaise ne serait pas la même sans ce condiment qui change tout. Beaucoup aiment mettre du vrai piment bonda man jak qui pique (fort) et peut vous donner la soudaine envie de vous immerger dans la cascade la plus proche pour apaiser le feu. 

A l'inverse, ceux qui préfèrent le piment plus doux avec quelques notes parfumées sans le côté piquant,  vont utiliser du piment végétarien. Ce piment antillais ajoute une note supplémentaire qui sublime beaucoup de plats de la Martinique.

Que ce soit avec du poissons, de la viande, ou dans la sauce, le piment doux trouve toujours sa place. Attention à ne pas en mettre trop, même s’il ne pique pas du tout, ses saveurs sont fortes et pourraient prendre le dessus sur le plat. Ce serait dommage !

En fait, le piment végétarien s’intègre dans tous les plats des îles :

  • A l'apéritif dans les accras de morue

  • Dans les plats mijotés comme le Migan de Fruit-à-Pain

  • Dans les Gratins, comme le Gratin de Banane Jaune

  • Dans les assaisonnements comme pour la fameuse sauce Chien

  • Dans les soupes et potages de Giraumon par exemple

  • Dans tous les plats en sauce qu’ils soient à base de viande ou de poisson comme le

  • Colombo de Porc ou le Blaff de Poisson

  • Dans le Trempage Créole

Bienfaits du piment antillais 

 Le piment antillais est une très bonne source de nutriments car il joue un rôle important dans le fonctionnement de notre organisme. Cet aliment est bon pour la peau et améliore votre santé grâce à la vitamine A qu'il contient. Ce nutriment aide le corps à lutter contre le vieillissement et à utiliser ses propriétés antioxydantes.

Comment choisir un piment antillais ?

piment antillais vegetarien et bondamanjak

Vous avez l’eau à la bouche à l’envie de goûter un plat avec du piment antillais ? Très bien, nous avons réussi à vous donner envie d’en acheter… mais attention à bien les choisir sur le marché. 

Choisir un piment antillais trop mûr et vous risquez d’avoir un piment fade en goût et qui ne va se conserver que quelques jours.

Donc pour choisir un bon piment antillais, veillez à ce que sa peau soit nette et ferme au toucher. Pour être certain que vos plats auront du goût avec le piment antillais, choisissez un piment avec une peau tendue et brillante. 

On aurait pu croire qu’on parle d’une astuce beauté...mais non, on parle toujours de piment antillais. Preuve que la gastronomie aux Antilles est importante…et cela commence avec le choix des aliments ! 

Ps: Sachez que la couleur de vos piments antillais n’a aucune incidence sur le degré de puissance.

Culture et Conservation du Piment antillais en Martinique

Planter du Piment antillais en Martinique

Vous pouvez bien entendu planter et cultiver le piment antillais. Si vous êtes en Martinique et plus généralement aux Antilles, ce sera très facile. Le climat est propice à la croissance des piments antillais. Les conditions idéales pour faire pousser le piment végétarien ou bondamanjak ? Un endroit lumineux, chaud et humide (les Antilles en somme) et idéalement dans un endroit protégé du vent.

Soit vous achetez un plant de piments antillais déjà mature, soit vous faites preuve de patience et plantez les graines d’un piment que vous avez acheté. Attention, prenez les graines fraîches des piments et pas celles d’un piment que vous aurez congelé auparavant.

Si vous choisissez la deuxième solution, plantez les graines des piments antillais dans des pots que vous conserverez dans un environnement à 25°C. Une fois les premières feuilles apparues, vous pouvez mettre les plantes en Terre. Si vous n’avez pas la main verte, pas d’excuse : le piment végétarien et le piment bondamanjak sont très facile à entretenir. Il suffit de l’arroser généreusement et de retirer les feuilles lorsqu’elles jaunissent.

Si vous êtes en dehors des Antilles, quelques règles sont à respecter mais c’est aussi jouable. La température idéale pour faire pousser un piment végétarien ou bondamanjak est entre 24 et 25°C. Si vous lui créez un environnement humide comme une petite serre, vous pourrez sans difficulté faire pousser des piments antillais, surtout en été.

Comment conserver le piment végétarien ou bondamanjak  ?

pate de piment vegetarien

Les piments antillais se conservent quelques jours au frigo. Autrement il est possible de le congeler, cela n’enlève en rien sa saveur, bien au contraire. 

Vous pouvez aussi faire une purée ou pâte de piment végétarien. Vous n’aurez qu’à le rajouter sur le bord de votre assiette pour agrémenter un plat. C’est très facile à faire, et elle deviendra vite un condiment incontournable de votre table.

Maintenant, à vos fourneaux pour intégrer les piments antillais à votre cuisine !

Louer une voiture en Martinique 

N’attendez plus pour aller chercher vos piments antillais sur les magnifiques marchés en Martinique. Louez une voiture en Martinique pour acheter vos piments frais végétariens et bondamanjak sur les marchés aux Antilles. 

Vous comprendrez mieux pourquoi aux Antilles les piments antillais sont si souvent utilisés en cuisine !

Page précédente

Nos derniers articles

Le piment végétarien et bondamanjak